samedi 15 décembre 2018

Nico Sirsky, tome 5 - Les Inconnues de la Seine

J'ai été gentiment contactée par mail par Nicole Wagner des éditions Amazon Publishing afin de lire cet ouvrage sur invitation via la plateforme NetGalley. Ayant trouvé le résumé plutôt sympathique, j'ai décidé de me lancer.

Paris, fin juin. Dans une ville écrasée par la chaleur, une série de meurtres sordides réveille une vieille légende urbaine et plonge la capitale dans l’effroi. 
Depuis les attentats, le commissaire Nico Sirsky, chef de la brigade criminelle de Paris, et ses hommes sont sous tension. Difficile de maintenir un semblant de vie ordinaire lorsque les effectifs réduits obligent l’équipe à enchaîner mission sur mission. Mais lorsqu’une jeune fille est enlevée en plein jour au cœur de la capitale, c’est tout l’équilibre précaire de leur quotidien qui bascule. Confronte? a? un adversaire redoutablement intelligent et pervers, l’affaire va prendre un tour personnel pour Nico Sirsky, rattrapé par d’anciens démons qu’il croyait enterrés depuis longtemps. Commence alors une course effrénée contre la montre qui va mettre le commissaire au pied du mur et le pousser dans ses derniers retranchements.

Je tiens une nouvelle fois à remercier le réseau francophone NetGalley et les éditions Amazon Publishing pour m'avoir permis de lire ce livre en avant-première.
 
Je dois avouer que j'ai eu du mal à entrer dans ce livre. Sans doute est-ce dû au fait qu'il s'agit d'un tome 5, que je n'ai pas lu les tomes précédents et que du coup j'ai été un peu perdue parmi les personnages. Certes, il n'est pas nécessaire de les avoir lus pour bien comprendre l'histoire, il n'y a pas de rappels incessants des anciens tomes ou autre, et l'accent est plutôt mis sur l'action que sur la psychologie des personnages. Mais honnêtement, à part Nico Sirsky, sa compagne Caroline et le tueur, ne me demandez qui est qui car je serais juste incapable de vous fournir la réponse, et j'en suis d'ailleurs la première désolée.

De même, malgré un rythme assez soutenu, servi par une plume incisive et efficace, j'ai bizarrement trouvé le début très lent avec l'impression de tourner en rond.
L'auteure prend le temps de nous expliquer le fonctionnement de la brigade, ce qui est très appréciable, mais comme je me suis totalement emmêlée dans qui était qui, ça ne m'a hélas pas beaucoup servie.
Ajoutez à cela le nom du personnage principal, Nico Sirsky: désolée mais moi j'ai pensé de suite à Indochine, et j'ai passé ma lecture à imaginer ce cher commissaire avec la tête du chanteur du groupe.

A part ces petits détails, une fois l'enquête véritablement lancée, j'avoue avoir plutôt bien accroché et facilement englouti les pages. J'étais suffisamment prise dans l'histoire pour tourner les pages sans vraiment m'en rendre compte, car j'avais bien envie de savoir qui était l'assassin de ces jolies filles retrouvées mortes noyées, la jambe perforée et vêtues de splendides robes de créateur.

Je me suis laissée prendre au jeu et petit à petit je me suis approchée de la fin, où un autre mystère concernant cette fois le commissaire lui-même semblait sur le point d'être résolu.
Et là, arrivée à la fin, j'avoue avoir poussé un cri de frustration en comprenant que ce mystère-là resterait entier, et qu'il faudra très certainement attendre le tome 6 afin d'en savoir plus. J'avoue m'être même demandé s'il ne me manquait pas des pages!

Bref, une lecture sympathique, sans réels temps morts même si le début m'a paradoxalement paru très long. Je pense cependant que je l'aurais beaucoup plus appréciée si j'avais lu les autres tomes avant, ce qui m'aurait permis de mieux connaître les personnages au lieu de rester dans un flou incessant.

Logo Livraddict

lecture sympa

1 commentaire:

  1. Je ne pense pas lire cette saga mais si tu as eu une lecture sympa, c'est le principal :)

    RépondreSupprimer