mercredi 5 novembre 2014

Cendrillon, la biographie autorisée

J'ai découvert ce livre tout à fait par hasard, et attirée par sa couverture et par son résumé, j'ai décidé de me laisser tenter.

Cendrillon, qui inspira à Charles Perrault le conte de la petite pantoufle de verre, souhaite rédiger sa biographie afin de rétablir certains faits à son sujet et de raconter sa véritable histoire. 
Promise à une enfance heureuse dans la petite ville de Pecette Torinese, Cendrillon fut confrontée très jeune à la mort de sa mère, puis à l'autorité d'une belle-mère austère, à des corvées sans fin et à de sournoises demi-sœurs. 
Autant vous le dire de suite: la pantoufle de verre est sans aucun doute la plus séduisante adaptation, mais aussi la plus grande imposture en ce qui concerne la vie de Cendrillon. Et qu'en est-il de sa fée marraine et de la fameuse citrouille transformée en carrosse ? Pour quelle raison fut-elle contrainte de quitter le bal avant le douzième coup de minuit? 
Au moyen de nombreux témoignages, cette biographie illustre de quelle façon la fiction n'est souvent pas très loin de la vérité...

Si au départ je me demandais dans quel genre de lecture je m'étais embarquée, j'ai finalement refermé ce livre en ayant passé un bon moment. Je craignais un peu le côté réaliste, me demandant comment l'auteur allait réussir à le concilier avec le côté féérique du conte de Perrault, et force est de reconnaître que Daniel Guay a réussi son pari. J'ai trouvé cette biographie romancée très réussie, et si le début a été un peu laborieux, la suite, elle, s'est révélée être à la hauteur de mes attentes.

Nous apprenons donc que Cendrillon, impressionnée par le travail de l'auteur, l'a contacté afin qu'il écrive sa biographie. Celle qui est Duchesse de Savoie et Princesse du Piémont, qui a déjà fait appel à Charles Perrault afin qu'il écrive son histoire, souhaite rétablir aujourd'hui la vérité à son sujet, afin que l'on cesse de croire à son côté merveilleux, et surtout pour que les jeunes filles réalisent qu'il existe une autre fin que "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"...

Nous commençons donc cet ouvrage avec la rencontre entre les parents de Cendrillon, Pandolfe et Marie Bocquet, leur mariage et la naissance de la fillette.
Si au début leur vie est plutôt heureuse, bientôt Cendrillon se voit confrontée au premier drame de sa vie: la maladie puis la mort de sa mère, promptement suivies d'un remariage avec Eloïse, qui a déjà deux filles, Javotte et Anastasie. 

Afin de l'éduquer, Eloïse soumet très tôt Cendrillon à son autorité, lui imposant corvées sans fin et privations en tous genres. C'est le début de l'histoire malheureuse de Cendrillon telle que nous la connaissons, mais ici l'auteur offre la parole à la belle-mère, qui justifie ses mauvais traitements par une volonté d'éduquer Cendrillon afin qu'elle perde son insolence, ses mauvaises manières, et afin qu'elle sache à quoi s'attendre dans la vie. Je ne sais pas vous, mais moi éduquer les enfants à coups de brossage de sols, punitions corporelles et autres joyeusetés, très peu pour moi! ^^

Javotte, Anastasie, la marraine et le prince ne sont pas en reste, et chacun se voit offrir l'occasion de dévoiler la vérité. Il en ressort que Cendrillon n'a pas eu une enfance facile, entre un père démissionnaire qui a fini par totalement abandonner son éducation à sa seconde femme, quand bien même il s'apercevait des mauvais traitements qui lui étaient infligés, et deux belles-sœurs jalouses et mesquines. 
Toutes deux s'excusent d'ailleurs pour leur attitude, surtout Javotte qui, un peu ronde, était bien contente que l'attention et les moqueries se portent sur une autre qu'elle. Sa mère étant très portée sur le physique et la réussite de ses filles, Javotte avait peu de chance de le remporter, et d'ailleurs elle avoue elle aussi avoir manqué d'affection et de confiance en elle. 

Certaines révélations sont d'ailleurs assez étonnantes, mais bien trouvées: nous avons ainsi une explication à la fameuse pantoufle de verre, le carrosse-citrouille, et la bonne fée marraine, qui a en réalité été une voisine charitable et fortunée qui a choisi d'épauler Cendrillon dans sa triste vie. Nous en apprenons également plus sur Javotte et Anastasie, ce qui finit par nous les rendre sympathiques.

Nous suivons donc l'histoire de Cendrillon, qui en réalité s'appelle Lucette Bocquet (!), apprenons qu'elle a presque été fiancée avant de rencontrer le prince, et qu'elle n'a pas accompli que des bonnes actions dans sa vie.
Nous suivons son ascension fulgurante, de la rencontre avec le prince Victor-Amédée durant un bal à leur mariage, de la pauvre petite fille à la princesse du peuple, jusqu'aux disputes qui conduiront finalement le couple à divorcer.

Nous nous apercevons que la vie de Cendrillon à la cour est bien loin de ressembler à un conte de fées: sa vie se révèle finalement bien fade, en comparaison de la magnifique histoire d'amour à laquelle on pourrait s'attendre.
C'est justement là que Cendrillon veut en venir: après son mariage, quand tout était florissant avec Victor-Amédée, elle a accepté que Perrault écrive son histoire sous forme d'un conte, afin que les jeunes filles aient un espoir et puissent rêver du grand amour, peu importe leur origine sociale: Cendrillon était un modèle, prouvant que l'on peut braver les codes sociaux par amour.

Mais une fois la rupture consommée, elle s'est aperçu du mal que le conte avait fait, poussant les jeunes filles à courir après une chimère, à attendre un homme parfait qui n'existe pas. Cette biographie est donc un moyen de remettre les compteurs à zéro et rétablir la vérité, en montrant que même une vie de princesse n'est pas toujours rose...

Le côté très factuel du récit pourrait en rebuter plus d'un, mais pour ma part c'est ce que j'ai aimé, même s'il y avait parfois quelques longueurs. Daniel Guay réussit le pari de transposer le merveilleux dans notre monde, et de nous montrer que la réalité est bien plus proche de la fiction qu'on ne le croit...
A lire donc, pour ceux qui aimeraient avoir une autre vision du conte de Cendrillon.

lecture agréable

Logo Livraddict

10 commentaires:

  1. Oh ça a l'air plutôt intéressant et original!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout si tu as envie de voir l'histoire de Cendrillon sous un autre angle ^^

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas ce livre, mais là j'ai très envie de le découvrir !! L'idée de rétablir la vérité sur le conte me plait beaucoup !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un point de vue très original, j'ai vraiment apprécié!

      Supprimer
  3. J'arrête pas de me dire que je devrais me mettre aux contes, et à des réécritures et adaptions, donc je note, ça pourrait m'intéresser!!

    RépondreSupprimer
  4. Le principe est amusant! Je n'y aurais pas pensé!!
    Je vais garder ça dans un coin de ma tête!
    Merci pour ton article!
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  5. Ça me dirait bien d'essayer cette lecture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaye oui, ça peut paraître particulier comme style, mais une fois dedans ça se lit tout seul ^^

      Supprimer