mercredi 4 novembre 2015

Trois secrets

Une couverture magnifique, un résumé plus qu'alléchant, un petit mot promettant un "bouleversant portrait de femmes": vous l'aurez compris, ce livre c'était le craquage assuré!

Il y a cinq ans, Tia est tombé follement amoureuse d'un homme déjà marié et père de deux enfants. Quand elle est tombée enceinte, il a disparu, et Tia a fait adopter l'enfant.
Il y a cinq ans, Caroline, chercheur en médecine, a adopté à contrecœur un bébé pour faire plaisir à son mari. Elle a prié pour que ses doutes disparaissent.
Il y a cinq ans, Juliette pensait que sa vie était idéale. Un mariage solide, deux beaux enfants, un métier passionnant... Puis elle a découvert que son mari la trompait. Il a promis de ne plus recommencer, et elle l'a cru. Jusqu'au jour où une lettre est envoyée... signant le début d'une spirale qui mêlera le destin des trois femmes.

Ce livre est une magnifique histoire de femmes, qu'elles soient mères, épouses, ou amantes. Nous suivons le cheminement de trois femmes, toutes différentes et pourtant liées par un secret qui pourrait bien bouleverser leurs vies.
Lorsque Tia, cinq ans après avoir donné son bébé pour adoption, écrit une lettre à Nathan pour l'informer qu'ils ont eu une fille, elle ne s'imagine pas que la lettre en question va être interceptée par la femme de celui-ci, Juliette. A partir de là, chacune va voir sa vie changer, et pas forcément pour le meilleur.

Juliette remet son couple en question. Déjà fragilisée par l'infidélité de Nathan, leur relation vacille, et Juliette, jalouse, va se retrouver tiraillée entre son amour pour son mari et son orgueil blessé. On sent que ces deux-là s'aiment, mais Juliette ne sait pas si elle peut encore faire confiance à Nathan. Car si celui-ci a avoué son infidélité, jamais il n'a parlé de la grossesse de Tia. Du coup, pour Juliette, c'est un nouveau coup de poignard dont elle a bien du mal à se remettre.

Au bout de cinq ans, Tia est toujours amoureuse de Nathan. Elle ne l'a jamais vraiment oublié, et se sent seule, se rendant compte qu'elle regrette d'avoir donné son bébé à adopter. Tia hésite, Tia aimerait récupérer sa fille, Tia veut un homme sans en vouloir, bref Tia la fragile est indécise et ne sait pas comment mener sa vie.

Caroline semble avoir tout pour être heureuse: une belle maison, un mari aimant, une petite fille adorable, un travail passionnant, et pourtant... Cette enfant qu'ils ont adoptée, Caroline n'en voulait pas vraiment: voulant faire plaisir à son mari qui rêve d'une famille mais qui est hélas stérile, elle lui a offert son rêve, mais en paie douloureusement les conséquences. 
Caroline voudrait une vie parfaite tout en voulant paradoxalement y échapper, se sentant coupable de ne pas aimer assez sa fille, de vouloir revenir en arrière, avoir la paix et retrouver sa vie d'avant, quand elle pouvait travailler jusqu'à pas d'heure sans devoir se préoccuper d'une petite fille. Elle l'aime, mais ne sait pas comment s'y prendre avec elle et craint de toujours mal faire.

Bref, vous l'aurez compris, aucun de ces femmes ne va bien. Elles sont mal dans leur peau, cinq ans auparavant chacune a pris une décision dont les conséquences se font douloureusement sentir. Ce secret qu'elles partagent malgré elles les ronge comme un acide, les rendant malheureuses. 
Le pire, c'est qu'elles se voient dans l'incapacité à communiquer avec leur entourage: comment peut-on oser se plaindre quand en apparence on a tout pour être heureux, quand tout semble aller pour le mieux?

J'avoue que je n'envie aucune de ces femmes. Leurs choix leur pèsent, et chacune est perdue sans savoir quelle décision prendre pour enfin améliorer les choses. 
Juliette aimerait que Nathan clarifie enfin la situation, mais pour cela il doit revoir Tia, ce qui bien évidemment pose problème. Il se découvre une enfant qu'il ne connaît pas (il avait demandé à Tia d'avorter, avant de la quitter quand elle avait évoqué la possibilité de garder le bébé) et ne sait plus quoi faire, quant à Juliette, elle se sent une nouvelle fois trahie en découvrant cette petite fille qui ressemble tellement à son mari.
Les décisions qu'elle prend m'ont parfois semblé ahurissantes. Je comprends qu'elle doute de son mari et qu'elle ne sache pas quoi faire, mais parfois je me demandais si elle ne perdait pas un peu la tête. Juliette est celle dont je me suis sentie le moins proche, même si je suppose que comme elle je me poserais des milliers de questions si je venais à être dans sa situation.

J'ai préféré le personnage de Caroline. Au premier abord, elle paraît froide, obnubilée par sa carrière, et pourtant derrière ce masque de glace se cache une femme peu sûre d'elle en ce qui concerne sa vie de famille. Elle ne prend pas toujours les bonnes décisions, a souvent des remarques involontairement blessantes, mais c'est celle dont l'évolution est la plus spectaculaire. 
Elle s'humanise au fur et à mesure du récit, et je me suis reconnue en elle. Comme elle, j'ai connu de grands moments de doute à propos de la maternité, je n'étais pas sûre de moi, avant de finalement sauter le pas sans jamais l'avoir regretté. Il faudra à Caroline du temps et beaucoup de courage pour enfin oser avouer l'horrible vérité et aller de l'avant.

Quant à Tia, elle m'a fait de la peine. Elle accumule les mauvais choix, boit trop, pense trop à Nathan, elle est un peu trop passive, se laissant porter au gré des évènements sans vraiment prendre sa vie en main. Il lui faudra beaucoup de temps pour s'apercevoir que ses choix ne sont pas les bons et pour reprendre le contrôle de sa vie.

Juliette, Caroline et Tia évoluent beaucoup au fil de ce livre, peu à peu l'espoir prend le pas sur le sentiment de vies gâchées, les couples en perdition se retrouvent, et chacun ressort grandi de cette expérience.
Ces portraits de femmes sont forts et saisissants, chacune a son parcours, ses failles, et chacune puise dans ses ressources pour avancer (ou du moins essayer). Ajoutez à cela la plume fluide et agréable de l'auteur, et vous obtenez un roman bouleversant sur les femmes, qu'il est difficile de lâcher une fois qu'on l'a commencé. 

Je pense que chacune peut se retrouver dans Juliette, Tia ou Caroline. On a toutes un jour été amoureuses, quittées, trompées, je pense qu'on cherche chacune à notre manière à gérer notre couple du mieux qu'on le peut, qu'on panique toutes un peu à l'idée de devenir mère, qu'on s'imagine que notre monde s'écroulerait si l'autre devait se révéler infidèle, bref chacune de nous a un peu de ces femmes en elle, personne n'est à l'abri de se retrouver dans l'une ou l'autre de ces situations, et c'est toute la force de ce livre que de nous en faire prendre conscience.

lecture très agréable

Logo Livraddict

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce roman mais je dois dire que tu m'as bien tenté, même si je ne suis pas encore en train de me poser les questions de la maternité, puisque je n'ai que 18 ans ^^
    À voir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il peut être lu à tout âge, même sans se poser de questions sur la maternité ou autre, car c'est avant tout une belle histoire de femmes :)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais je suis très intriguée par le résumé et ce que tu en dis :)

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. J'avoue que j'en attendais autre chose mais au final j'ai passé un très bon moment, je suis contente de voir que tu as aimé aussi :)

      Supprimer