jeudi 1 décembre 2016

Apnée noire

N'ayant pas trouvé mon bonheur dans ma PAL pour cette nouvelle session du challenge d'Azilis, j'ai farfouillé un peu partout à la recherche du livre idéal quand je suis tombée sur celui-ci. Le résumé, la couverture, il n'en fallait pas plus pour que je succombe...

 "Vêtue d’un pyjama en satin écru, la jeune femme repose dans une baignoire remplie, en position de fœtus inversé. Ses mains et ses chevilles sont étroitement liées derrière son dos et elle flotte encore avec un soupçon de grâce." A Columbia, sur la côte est des Etats-Unis, c’est la scène macabre que découvre le lieutenant Sandino. Officier intègre, c’est aussi un homme brisé depuis la disparition de sa famille. 
Pour mener cette enquête, il doit collaborer avec Megan Halliwell, l’agent du FBI qui a permis l’année précédente l’arrestation de Vernon Chester, un tueur psychopathe qui vient d’être exécuté. Très vite pourtant, il apparaît que ce dernier meurtre présente des ressemblances troublantes avec les crimes commis par Chester. Comment est-ce possible? Tandis que Megan n’ose imaginer le pire, une erreur judiciaire, Sandino se concentre sur certaines incohérences. De discordes en silences la relation des deux policiers évolue, alors que chaque jour le tueur semble se rapprocher d’eux, omniprésent et insaisissable…

Pour ma première lecture d'un roman de Claire Favan, j'avoue avoir été conquise. J'ai adoré suivre cette enquête, j'ai tourné les pages à une vitesse folle pour finalement l'engloutir en à peine deux jours. L'écriture est addictive, impossible pour moi de lâcher ce roman une fois commencé.
Alors oui, il est vrai que les deux personnages principaux sont assez caricaturaux, mais au final ça ne m'a pas dérangée plus que ça, je me suis attachée à eux et j'ai vécu cette enquête à 200%. 

En temps normal, j'aurais soupiré et levé les yeux au ciel de nombreuses fois face à Vince Sandino, flic alcoolique et dépressif qui a perdu sa famille suite à un braquage qui a mal tourné, et à Megan Halliwell, agent du FBI aussi amicale qu'un robot et qui est le genre de fille qui s'est forgé une armure de glace afin d'être prise au sérieux dans un monde d'hommes où elle s'est battue pour se faire une place. Plus cliché que ça, je connais pas! Et pourtant ici ça marche, je me suis laissée prendre au jeu et j'ai beaucoup aimé ce duo improbable.

Megan est celle qui a permis l'arrestation de Vernon Chester, tueur en série et psychopathe qui aimait noyer ses victimes dans une baignoire remplie d'eau glacée après leur avoir attaché poignets et chevilles avec de la cordelette bleue. Sympa le bonhomme, non? Chester est exécuté par injection létale, et pourtant les crimes recommencent: noyade, cordelette bleue, et même un détail inconnu de tous: le pendentif en forme de trèfle à quatre feuilles que l'on retrouve sur chaque scène de crime.

On en vient donc à se poser LA question: Megan a-t-elle arrêté et fait condamner un innocent, ou bien un copycat de Chester est-il à l’œuvre? Pour Vince, pas de doute: Megan a foiré le dossier. Mais miss Halliwell se rebiffe et assure avoir accompli correctement son travail. 
Déjà que notre duo avait quelques difficultés à s'entendre, réussir à trouver un terrain d'entente ne va pas s'avérer simple, surtout que Vince voit en Megan une peste arrogante et que Megan ne voit en lui qu'un alcoolo sur la corde raide. Mais au fur et à mesure qu'ils vont avancer dans cette affaire, ils vont s'apercevoir que les apparences peuvent être trompeuses, et quitte à être forcés de bosser ensemble, ils vont tenter de coopérer tant bien que mal.

Alors qu'ils semblent avoir trouvé un semblant d'équilibre, Vince commence à éplucher le dossier qui a mené à l'arrestation de Chester et remarque des incohérences qui lui font penser que ce dernier était peut-être innocent. A partir de cet instant, tout change dans notre duo: là où un semblant de confiance semblait s'être installé va germer la graine du doute. Chacun va enquêter de son côté, Vince partant sur les traces du passé de Chester et Megan choisissant une voie qui m'a au départ déplu avant de finalement me séduire (qui a dit que j'étais contrariante?).

Arrive là le détail qui m'a chiffonnée: le paranormal. Ce roman semblait tellement terre-à-terre que j'avoue ne pas avoir compris ce que le surnaturel venait faire là-dedans. A ce moment-là, j'avoue avoir eu une grosse frayeur et je me suis demandé si j'allais continuer ma lecture si l'auteur persistait dans cette voie tant ça me semblait tiré par les cheveux.
J'ai bien fait de m'accrocher car au final ce petit point discutable a très bien servi l'enquête et a permis de découvrir la vérité sur Megan et sur Chester. Je n'en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler, mais sachez que ce petit côté surnaturel a bel et bien un rôle à jouer, mais pas forcément celui que l'on croit...

Bref, j'ai passé un très agréable moment avec ce livre qui a su me surprendre malgré des personnages plus que clichés. J'ai adoré les suivre dans leur enquête, la fin m'a offert un rebondissement auquel je ne m'attendais pas (j'avais pourtant échafaudé tout un tas d’hypothèses...), pour moi cette première incursion dans l’œuvre de claire Favan est une réussite et c'est avec plaisir que je lirai l'autre roman d'elle que j'ai dans ma PAL, Serre-moi fort.
 
lecture très agréable

Logo Livraddict



Ce livre a été lu dans le cadre du challenge "Un mot, des titres" chez Azilis.
https://aziquilit.wordpress.com/

Tous les billets pour cette session "Noir" sont disponibles ici!

6 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout cette auteure mais ce que tu en dis me donne envie de la découvrir! je note!

    RépondreSupprimer
  2. Il faut vraiment que je me mette à lire plus de livres de ce genre ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors bonne future lecture, peut-être? ;)

      Supprimer
  3. J'ai lu Serre-moi fort de cette auteure et cela s'est révélé une véritable claque :o Du coup, j'ai envie de lire d'autres de ses livres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Serre-moi fort est le prochain que je lirai, il a l'air top!

      Supprimer