vendredi 18 novembre 2016

La mort en tête

Lire un roman de Sire Cédric est toujours un vrai plaisir, et je trouve que Halloween est sans conteste la période idéale pour me plonger dans un de ses livres. Je me suis donc réservé ce tome exprès pour pouvoir le lire cet automne...

Le duo d’enquêteurs Eva Svärta/Alexandre Vauvert est en bien mauvaise posture… Ils traquent sans relâche les tueurs psychopathes, mais cette fois ce sont eux les proies d’un criminel sadique.
Tout commence en banlieue parisienne, la séance d’exorcisme d’un enfant de huit ans a tourné au drame. Eva Svärta, policière à la Brigade criminelle, enceinte de quatre mois, se rend sur les lieux. Est-ce un accident? Comment est vraiment mort cet enfant?
Sur place, la policière rencontre Dorian Barbarossa, un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle de calibre 22 dans le crâne.
Eva ne se doute pas encore de la descente aux enfers qui l’attend…

Que dire, si ce n'est qu'une fois encore je me suis régalée avec ce roman, même si j'avoue avoir un peu moins accroché avec la pointe de fantastique présente dans les romans de l'auteur. Enfin non, pas le fantastique en lui-même, mais plutôt son explication et son origine. Mais cela n'est qu'un détail, car j'ai littéralement dévoré ce roman, comme à peu près tout ce que j'ai pu lire de Sire Cédric.

J'ai commencé ce livre avec une pointe d'appréhension: Alexandre et Eva sont en couple, malgré la distance qui les sépare ils sont heureux ensemble, Eva est même enceinte. Elle est fatiguée, stressée, son instinct ne fonctionne plus aussi bien, elle a des sautes d'humeur, bref je craignais qu'un la retrouve diminuée, mais il n'en est rien. Elle continue à assurer, et ça vaut mieux pour elle, vu ce qui l'attend!

Car il semblerait bien qu'un taré l'a prise pour cible. Il la suit, est au courant de ses moindres mouvements, essaie de la tuer à plusieurs reprises en réussissant toujours à fuir. Mais le pire, c'est qu'il réussit à chaque fois à retourner les apparences en sa faveur, si bien que ce sont Eva et Alexandre qui se retrouvent pris au piège et ciblés: de victimes, on les prend alors pour les bourreaux, et c'est une vraie chasse à l'homme qui commence.

Je n'ose pas en dire plus de peur de vous spoiler, sachez cependant que ce roman est un vrai page turner qu'il est difficile de reposer une fois qu'on l'a commencé. Le rythme est soutenu, les rebondissements s'enchaînent, c'est trépidant, haletant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Ajoutez à cela la plume si particulière de l'auteur (oui je suis définitivement fan de son style!) et vous avez tous les ingrédients réunis pour passer un excellent roman.

Alexandre et Eva forment un couple attachant, tous les deux se sont bien trouvés! La grossesse d'Eva la rend plus forte et aussi plus fragile, j'ai compris ses angoisses, ses peurs et ses doutes, elle suit une belle évolution, tout comme Alexandre, que j'ai aimé voir protecteur tout en conservant son côté ours des cavernes. Bref, ce tome bouscule les codes, et j'ai adoré ça!

Seul petit bémol: le tueur. Certes, c'est un vrai psychopathe et il m'a fait froid dans le dos! Seulement, il passe limite pour un surhomme à sans cesse réussir à se dérober et à s'en sortir indemne. Il faut attendre un bon moment avant qu'Eva ne comprenne ce qui lui arrive, et même alors elle ne réussit pas à inverser la tendance. Le fait qu'il réussisse toujours à passer entre les mailles du filet m'a parfois agacée, c'était presque trop.

Cela ne m'a pas empêchée de me régaler une fois encore, et vu la surprise qui nous attend à la fin, je n'ai qu'un espoir, c'est qu'une suite soit bientôt au rendez-vous! J'ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures du duo Eva/Alexandre et de les découvrir parents!

lecture très agréable

Logo Livraddict


4 commentaires:

  1. Ce n'est pas le genre de lecture que je préfère mais ça peut être sympa de découvrir un thriller avec une touche de fantastique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que Sire Cédric est très fort dans ce domaine, après on aime ou on n'aime pas ^^ mais je pense qu'il faut tenter au moins une fois ;)

      Supprimer
  2. J'aime énormément les thrillers et, pourtant, je n'ai encore lu aucun Sire Cédric. Cela viendra mais, à mon avis, pas tout de suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui il faut que tu tentes, c'est vraiment top! :)

      Supprimer