jeudi 17 novembre 2016

Throwback Thursday Livresque #3

Print


Il s'agit d'un nouveau rendez-vous qui a lieu sur le blog de BettieRose Books. Il s’agit de parler d’une lecture plus ancienne sur un thème en particulier.


Cette semaine, le thème est: sous la couette! Vaste thème, me direz-vous! De quoi allons-nous donc parler? D'un livre un peu osé? Pas de bol, ce n'est pas ma tasse de thé (haha oui le jeu de mots est pourri mais j'assume!). Ou alors d'un livre qui fait peur, ou encore d'un livre feel good ou d'un livre doudou, voire même d'un livre qui se passe en hiver?
Le choix est vaste donc, mais j'ai choisi de vous parler d'un livre cher à mon cœur, que j'ai déjà relu 3 fois (en VO comme en français), d'un livre doudou mais aussi d'une jolie histoire d'amour sur fond de trahison, de fantômes, et écrit par l'un de mes auteurs chouchous...




Il s'agit de La Dame en blanc, de Wilkie Collins!


Walter Hartright, un jeune professeur en art, vient de décrocher un poste à Limmeridge House dans le Cumberland. En chemin, il vient en aide à une belle et mystérieuse femme toute de blanc vêtue. Il apprend peu après qu'elle s'est échappée d'un asile. Mais lorsqu'il arrive à Limmeridge House, il s’aperçoit que sa nouvelle élève, la jeune Laura Fairlie, ressemble fort à la femme en blanc qu'il a déjà secourue...


J'ai découvert ce livre à la fac, en cours de traduction, et j'ai tellement adoré l'extrait étudié que dès la fin de ma journée de cours j'ai foncé au Furet du Nord me le procurer en VO. Depuis, je l'ai également acheté en français, et c'est le genre de roman qui continue de me serrer le cœur à chaque lecture, quand bien même j'en connais déjà l'histoire.
Ecrit par le père du roman policier, c'est une intrigue à tiroirs, dont il est aisé de deviner les tenants et aboutissements, mais dont pour ma part je n'ai pas réussi à me lasser. 
Basée sur les faux-semblants et les apparences, c'est une sordide machination qui se met en place contre miss Fairlie, qui a le malheur de ressembler à une jeune fille un peu simple échappée de l'asile
Le roman noir en était à ses balbutiements, mais pour ma part je trouve cette intrigue très réussie, j'adore le style de l'auteur, bref c'est un livre dont je ne pourrais pas me passer!

6 commentaires:

  1. Oh intriguant... je note !
    Merci de ta participation

    RépondreSupprimer
  2. Oh, je ne connaissais pas du tout ce RDV, je vais aller voir ça de plus prêt :)
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout et tu m'intrigues alors merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer