dimanche 1 décembre 2013

Mes amis mes amours

Nouvelle session du challenge de Calypso, et une fois encore je n'avais aucun livre dans ma PAL contenant le mot "amour" dans son titre. N'ayant pas forcément très envie d'investir dans un titre de chick-lit dont je n'étais pas sûre qu'il me plairait, j'ai décidé de me tourner vers une valeur sûre de ma bibliothèque: Mes amis mes amours de Marc Levy.

Antoine et Mathias, amis et pères célibataires, décident de réinventer la vie à deux en s'installant sous le même toit. 
Tous deux divorcés, ils élèvent seuls leur enfant, Emily (fille de Mathias) et Louis (fils d'Antoine). Ils ne s'imposent que deux règles: pas de baby-sitter et pas de présence féminine dans la maison. 
Mais si Antoine, le plus sérieux et responsable des deux, s'en accommode plutôt bien, ce n'est pas vraiment le cas de Mathias, grand adolescent un peu égoïste et bohème...

Ca a été un vrai plaisir que de me replonger dans cette lecture fraîche et divertissante. Certes, ce roman n'est pas exempt de défauts, mais j'avais tellement envie d'une lecture légère et sans prise de tête que cela ne m'a pas vraiment dérangée.

J'ai aimé suivre les aventures d'Antoine et de Mathias, les péripéties de leur vie à deux, j'ai beaucoup ri à leurs petites chamailleries.
Les personnages qui m'ont le plus émue sont John Glover et Yvonne, je trouve leur couple attachant, leur complicité m'a fait chaud au cœur.
J'ai aimé le personnage de Sophie, même si elle m'a un peu agacée à certains moments.
Autre gros point fort: les enfants. Emily et Louis sont drôles, attachants, les petites attentions qu'ils ont pour leurs pères sont émouvantes, ils font tout pour leur faciliter la vie. On a parfois l'impression que ce sont eux les adultes! ^^

Les deux héros, eux, sont également attachants, mais parfois franchement agaçants: ils ont des caractères bien trempés et diamétralement opposés. Cela nous offre quelques moments de franche rigolade, mais également d'autres un peu pénibles.
A force de vouloir les confronter, de les mettre face à leurs défauts, et de vouloir nous montrer qu'ils sont l'exact contraire de l'autre, l'auteur en fait un peu trop. Résultat, les deux sympathiques papas deviennent des caricatures, entre Antoine le psycho-rigide et Mathias l'adolescent qui refuse de grandir et ne pense qu'à lui.

Reste une écriture fluide, facile à lire, pour un roman dont les pages se tournent toutes seules. J'ai dévoré ce livre en l'espace de 2 soirées, et retrouver le "style Levy" m'a mis du baume au cœur... Mission accomplie donc, malgré quelques petits défauts!

lecture agréable

Logo Livraddict


Ce livre a été lu dans le cadre du challenge "Un mot, des titres" sur le blog de Calypso.

http://aperto.libro.over-blog.com/article-challenge-un-mot-des-titres-session-20-120588750.html

Tous les billets pour cette session "Amour" sont disponibles ici!

4 commentaires:

  1. J'ai lu ce livre il y a longtemps (en même temps que l'adaptation cinématographique) et c'était une lecture agréable. Ce n'est pas mon préféré de Musso mais cela se lit bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je n'ai pas vu l'adaptation, il faudra que j'y remédie!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je serais curieuse de voir ton avis dessus :)

      Supprimer