vendredi 10 mars 2017

Sur tes pas

J'ai choisi ce livre pour son résumé que je trouvais extrêmement tentateur, sans me douter une seule seconde de la noirceur que je trouverais entre ses pages...

Daniel et Laura se sont offert des vacances de rêve, un dernier grand voyage à travers l’Europe avant de s’installer et fonder une famille. Les ennuis  commencent lorsqu'ils se font voler leurs papiers, puis expulser d’un train par la police roumaine, de nuit et en pleine campagne. Pour atteindre la ville la plus proche, ils doivent traverser une forêt dans laquelle ils seront témoins d’une scène d’horreur inimaginable.
De retour à Londres, Daniel et Laura se jurent de ne jamais mentionner ce qu'ils ont vu cette nuit-là. Mais alors qu'ils essayent de reprendre le cours normal de leur vie, ils se rendent vite compte que leur cauchemar ne fait que commencer...

Je tiens avant tout à remercier Amazon Crossing et le réseau francophone NetGalley pour m'avoir permis de lire ce livre. Malheureusement, je n'ai pas vraiment apprécié cette lecture, j'ai rencontré des soucis de rythme qui m'ont souvent plombée alors que l'idée de base était plutôt bonne.

Nous commençons ce livre avec nos deux amoureux dans le train en Roumanie. Il s'agit de leur dernier voyage avant de définitivement se poser, se marier et avoir un bébé.
Ils vont rencontrer un autre couple dans ce train: Ion et Alina. Daniel et Laura sont crevés, Ion leur propose de garder leurs bagages pendant qu'ils s'offrent une sieste dans un wagon-couchette non verrouillé. Seulement voilà, Daniel a joué les radins et ils n'ont à la base que des billets pour des places assises, ne ils ne peuvent donc pas profiter de ces couchettes. Aussi, lorsqu'ils sont réveillés par un contrôleur, s'attendent-ils à devoir payer une amende.
Pire que cela, ils s'aperçoivent alors qu'on leur a volé leurs billets, leurs passeports et leur argent. Les voilà qui se font débarquer du train, en pleine nuit au milieu de nulle part en compagnie d'Alina, qui a eu le malheur de vouloir prendre leur défense. Pour rejoindre la ville la plus proche, ils doivent traverser une forêt déserte, mais voilà qu'Alina disparaît. En partant à sa recherche, notre couple va tomber sur une scène d'horreur...

Honnêtement, ce pitch est terriblement alléchant. Qu'ont vu Daniel et Laura cette nuit-là? Nous n'en saurons pas plus, et nous les retrouvons quelques temps plus tard, à Londres.
Daniel a sombré dans l'alcoolisme et Laura est plongée dans une profonde dépression. Plus rien ne va plus entre eux et ils finissent par se séparer, rongés qu'ils sont par cette histoire dont ils ont promis de ne plus jamais parler.
Seulement, des évènements étranges ne vont pas tarder à se produire: dès qu'ils essaient de parler des évènements de cette fameuse nuit à quelqu'un, cette personne meurt.

Forcément, j'ai eu envie de savoir ce qui s'est passé ce soir-là. L'auteur titille notre curiosité, joue avec nos nerfs, et il en résulte une tension qui monte crescendo. Et lorsque enfin on apprend ce qui est arrivé, il y a effectivement de quoi avoir froid dans le dos. Je n'en dirai pas plus, juste qu'il y a des malades qui méritent vraiment d'être enfermés!

Bref, j'ai vraiment aimé ce côté très sombre, à la fin tout s'accélère, j'avoue avoir tourné les pages avec une certaine frénésie, pressée que j'étais de connaître enfin la fin. Et pourtant, cette lecture ne s'est pas faite sans heurts, loin de là! 
J'ai trouvé le début très long. L'auteur prend le temps pour mettre en place son décor et ses personnages, il nous explique bien la situation de départ, là où tout va commencer, lentement, jusqu'à la scène d'horreur dans cette maison perdue dans la forêt roumaine.  
Plus d'une fois, j'ai eu envie de poser ce livre parce que je m'ennuyais et de ne pas le reprendre. Mais j'avoue que j'étais curieuse, je voulais savoir, et c'est cela qui m'a fait tenir jusqu'au bout.

De plus, il présente les faits de façon assez froide, distanciée, ce qui n'aide pas à s'attacher aux personnages. Cela continue ensuite, quand on retrouve Daniel et Laura à Londres. Le couple se déchire, ils vont mal, Laura se referme comme une huître et refuse le dialogue, Daniel préfère la compagnie de ses bouteilles et n'arrive pas à garder la femme qu'il aime, c'est la débandade et cette atmosphère lourde de reproches n'aide pas non plus à se rapprocher d'eux.
Bref, Laura, Daniel et moi, ça ne l'a pas fait. J'ai bien au pitié d'eux, vers la fin, en me disant que quand même ils avaient bien morflé, mais c'est tout. Là encore, dur de continuer quand on n'accroche pas au couple principal!

Je n'ai pas ressenti de réelle empathie, je suis vraiment restée à distance, enfin vous l'aurez compris niveau émotions ce n'était pas ça (sauf pour le meilleur ami de Daniel, lui je l'aimais bien, et c'est malheureusement le seul).
J'ai été horrifiée par le sort infligé à Alina, la pauvre se retrouve aux prises d'un véritable taré et pour rien au monde je n'aurais voulu être à sa place!

On aurait pu croire que le suspense retomberait une fois que l'on sait ce qui s'est passé en Roumanie, mais non, ce n'est qu'un prétexte pour monter encore un cran dans l'angoisse et surtout dans l'horreur. C'est glauque, violent, malsain, et j'avoue que j'étais heureuse quand ça a été fini.
J'ai le cœur bien accroché, j'aime autant les thrillers psychologiques que les récits plus noirs, mais là c'était vraiment tordu!

Reste la très bonne surprise que constitue la toute fin, où certaines choses s'éclairent sous un jour nouveau. C'est une fin ouverte, une fois encore bizarrement ça ne m'a pas dérangée, j'étais même plutôt contente que le roman s'achève de cette manière.
Bref, d'un côté j'ai aimé ma lecture, c'est un roman angoissant, oppressant, mais qui en fait peut-être un peu trop niveau surenchère dans l'horreur. Ajoutez à cela un rythme parfois très (trop?) lent, des personnages pas super attachants, et vous avez un roman plein de bonne volonté mais qui pèche par excès de zèle.

lecture sympa, sans plus...

Logo Livraddict

6 commentaires:

  1. Bon, je pense que vu ce que tu en dis je vais passer mon tour et même si c'est plutôt intriguant de chercher à savoir ce qu'il s'est passé ce soir-là, je ne suis pas tentée :)

    RépondreSupprimer
  2. Je pense passer mon tour parce que si ça vire à l'horreur, je risque de ne pas aimer ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui dans ce cas mieux vaut éviter! Quoique ce n'est pas tellement gore, c'est plutôt la situation face à laquelle ils vont se retrouver qui est horrible (mais je ne peux pas en dire plus sinon je spoile l'intrigue ^^')

      Supprimer
  3. Dommage ... Pourtant, comme tu dis, le pitch de départ était prometteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça a juste été mal exploité...

      Supprimer