dimanche 26 mars 2017

Haut-Royaume, tome 1 - Le chevalier

Cela faisait un bon moment que je souhaitais découvrir la plume de Pierre Pevel. Alors que j'ai Les Lames du Cardinal dans ma tablette depuis des lustres, j'ai finalement choisi de m'attaquer au destin du Haut-Royaume...

Un homme, un royaume, un destin. Il avait nom Lorn Askariàn. Certains disent que le malheur arriva par lui et d'autres qu'il fut celui par qui tout fut sauvé. Dans ses veines coulait le sang noir des héros condamné. 
Le Haut-Royaume connaît sa période la plus sombre. Le roi est affaibli et la rébellion gronde aux frontières du territoire. En dernier recours, le souverain libère Lorn de ses geôles et le nomme Chevalier du Trône d’Onyx, chargé de protéger l’autorité royale. Héros valeureux et juste, Lorn est une figure d’espoir pour le peuple, mais il poursuit également un but secret: retrouver ceux qui l’ont maintenu en captivité, les uns après les autres… et leur faire sentir le goût de la vengeance. 

Pour une première tentative, je dois avouer que c'est plutôt réussi. Le style est fluide, la plume agréable et assez addictive, pourtant j'ai eu des moments de flottement dus à quelques longueurs qui ont fait retomber le rythme. Rien de bien grave cependant et globalement j'ai vraiment apprécié ma lecture.

J'ai eu un peu de mal avec Lorn, le personnage principal. Accusé à tort de trahison, il a passé plusieurs années dans une geôle soumise aux caprices de l'Obscure, une forme de magie noire très puissante qui rend fous ceux qui vivent à son contact. Quand il en sort, il n'est plus que l'ombre de lui-même, rongé par l'Obscure et bien décidé à en faire voir à ceux qui l'ont enfermé.
Je l'ai trouvé un peu je-m’en-foutiste, souvent il agit parce qu'il y est obligé et pas parce qu'il en a envie, bref c'est un détail qui m'a un peu gênée.
Les choses s'améliorent lorsqu'il commence à reconstruire la Tour Noire et à recruter la nouvelle Garde d'Onyx. 

En fait, Lorn est un peu un anti-héros: accro malgré lui à l'Obscure qui manifeste son pouvoir où et quand bon lui semble, c'est un homme sombre et taciturne, qui aurait préféré mourir plutôt que vivre en étant plus que l'ombre de lui-même. Il se détourne de ses amis, comprend qu'il ne plus faire confiance qu'à une poignée d'hommes (et encore) et surtout il a perdu l'amour de sa vie, conscient qu'il ne peut plus se présenter à elle tel qu'il est désormais, affaibli et soumis à l'Obscure.

Le Royaume est lui aussi affaibli, la guerre menace d'éclater, et pourtant seul Lorn semble être en mesure de le sauver. Le Roi, gravement malade, a renoncé à gouverner et il compte sur Lorn pour devenir son bras droit: il le nomme donc Chevalier d'Onyx et protecteur du royaume.
On assiste à la mise en place d'un échiquier politique où chacun va avoir un rôle à jouer. Sauf que Lorn a un peu tendance à être le grain de sable qui enraye la machine...
  
On comprend bien vite que la Reine est détestable, le bien-être du peuple est le cadet de ses soucis, elle préfère asseoir son pouvoir et céder des cités durement acquises durant la guerre à l'ennemi afin de remplir les coffres vides. Tout ce qui l'intéresse, c'est gouverner à n'importe quel prix et si le Roi pouvait mourir ce serait encore mieux.
Le Prince héritier, lui, n'est pas vraiment populaire non plus, tous lui préfèrent son jeune frère, un jeune homme solaire et au sourire facile quand son aîné est plus sombre et réservé.

Bref, les choses ne vont pas bien, mais je n'en dirai pas plus afin de ne rien spoiler involontairement. Par contre, je trouve que le côté vengeance dont il est question dans la résumé de quatrième n'est pas suffisamment exploité. 
Ce premier tome n'en reste pas moins un excellent roman d'aventures, qui possède un vrai souffle épique. Ajoutez à cela un univers rempli de magie et de créatures telles que les dragons ou les wyvernes, et une fin que je n'avais pas vue venir, qui m'a laissée sur les fesses et fait hurler de frustration de ne pas avoir la suite sous la main.
C'est désormais chose faite, et j'avoue être impatiente de connaître quel sort va être réservé à la Garde d'Onyx.
lecture agréable

Logo Livraddict


6 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL! J'ai hâte de m'y mettre :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est top, je suis sûre qu'il va te plaire :)

      Supprimer
  2. J'avais juste apperçu ce livre sans savoir de quoi il était question et franchement, j'ai bien envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente ta chance, je ne pense pas que tu le regretteras :)

      Supprimer
  3. Je ne connais ni l'auteur, ni la saga mais ta chronique donne envie d'y jeter un œil à l'occasion. Du coup, le tome 2 est dans ta ligne de mire ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est déjà acheté et attend sagement son tour! ;)

      Supprimer