mardi 9 mai 2017

Elements, tome 1 - The air he breathes

Ce genre de romances et moi, on n'est pas copines. Pourtant, allez savoir pourquoi, j'ai choisi de laisser sa chance à ce titre... Contrariante, moi? Oh, si peu! 

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C'est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

J'avais juré que les romances contemporaines et moi c'était fini, mais quand j'ai vu cette couverture et entendu les louanges dont on le couvrait, je me suis dit que je lui donnerais bien sa chance, à ce bouquin. Et j'ai bien fait.

Nous suivons donc Elizabeth et Tristan qui ont chacun perdu les personnes qu'ils aimaient le plus au monde dans un accident de voiture.
Elizabeth a décidé de tenter de survivre, plus pour sa fille que pour elle-même, mais chaque jour elle se bat et essaie d'avancer dans un océan de douleur pour elle.
Tristan, lui, a perdu sa femme et son fils. Il estime ne plus rien avoir qui vaille la peine de continuer à vivre, plus rien à quoi s'accrocher et il sombre chaque jour un peu plus.

Ces deux écorchés vifs vont pourtant trouver du réconfort l'un chez l'autre et ils concluent un étrange pacte: attirés l'un par l'autre mais refusant de se l'avouer, ils décident de coucher ensemble mais en faisant comme s'ils étaient avec leur conjoint décédé, s'appelant l'un et l'autre par le prénom du cher disparu. Ils entament une sorte de thérapie du mal par le mal, tentant d'exorciser leur douleur comme ils le peuvent.
Ca peut paraître glauque au premier abord, mais on sent une telle souffrance que l'on se dit qu'après tout pourquoi pas, si ça peut les aider... Je pense que le souci est qu'aucun des deux n'a pu dire au revoir à l'être aimé, puisqu'un accident ne prévient pas et qu'ils sont décédés rapidement. Difficile de faire son deuil dans ces conditions!

Peu à peu, la relation entre Elizabeth et Tristan va évoluer, mais leur chemin va se révéler semé d'embûches. Tristan, dévasté par le chagrin, n'a pas vraiment été un modèle de camaraderie, préférant se la jouer ours des cavernes mal léché. Du coup, quand Elizabeth semble s'intéresser à lui, tous se demandent ce qu'elle peut lui trouver.
Tous deux ont peur d'aimer à nouveau, peur de souffrir, de perdre de nouveau un être cher. Mais si Elizabeth essaie d'avancer, pour Tristan la tâche s'avère plus compliquée. 

J'ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de ce couple si atypique. Ils se servent de leur douleur pour se soigner l'un et l'autre, ils y font face ensemble et c'est très beau. Je suis passée du rire aux larmes plusieurs fois, la beauté et la tristesse des sentiments m'ont plusieurs fois coupé le souffle, bref c'est un pari réussi! 
J'ai lu les scènes de sexe (nombreuses et répétitives) en diagonale, ce n'est clairement pas ce que je recherche quand je lis une romance, j'ai préféré me focaliser sur l'évolution des sentiments de chacun.

Bref, cette lecture a été une jolie surprise, la fin réserve également son lot de révélations (même si j'en avais vu venir une en particulier d'assez loin), mais pour autant je ne pense pas lire les autres tomes, puisque comme bien souvent dans ce genre de saga on s'intéressera à d'autres couples.

lecture agréable

Logo Livraddict

6 commentaires:

  1. Je le vois souvent ce livre, il me tente beaucoup, je crois que je vais bientôt craquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux y aller sans hésiter, il est vraiment top! :)

      Supprimer
  2. J'ai vu beaucoup de bien de ce livre et j'ai bien envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors bonne future lecture si tu décides de te laisser tenter :)

      Supprimer
  3. Il se trouve sur ma liseuse. Tu me fais un peu peur concernant les scènes de sexe quand tu dis "répétitives et nombreuses" car je ne lis pas ce genre de roman pour cela, bien au contraire. Cela a tendance à m'agacer quand il y en a plus que 4 ou 5. J'espère vraiment aimer du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pareille que toi, les scènes de sexe à répétition m'agacent, quand je lis une romance ce n'est clairement pas ce que je recherche. Mais bon, si tu fais comme moi et que tu les lis en diagonale (ou même carrément tu sautes les passages), franchement ça passe :)

      Supprimer