mardi 22 décembre 2015

Oh, my dear!

Comment ne pas être interpellé par la couverture et la phrase d'accroche de ce livre? Impossible pour moi en tout cas, j'ai craqué, mais cette histoire a-t-elle finalement été à la hauteur de mes attentes?

Al Greenwood, 50 ans, est taxi dans un paisible petit village côtier d’Angleterre. C’est un homme qui a tout pour être heureux, et qui le serait certainement s'il n’était pas marié à l’encombrante Audrey. Aussi décide-t-il tout simplement un jour de s’en débarrasser en commettant le crime parfait: profitant d’une des promenades quotidiennes de sa femme, il la précipitera du haut d’une falaise. Aussitôt dit, aussitôt fait, Al s’embusque sur le parcours habituel d’Audrey, surgit à son passage et la précipite dans le vide. Tout se passe comme prévu sauf… sauf qu’en rentrant chez lui, il tombe nez à nez avec sa femme qui lui annonce avoir exceptionnellement renoncé à sa petite balade. 
S'il n’a pas tué Audrey, qui est donc sa victime?

Je m'attendais à passer un très bon moment en compagnie de ce livre, à lire le résumé je m'attendais à quelque chose de vraiment mordant, incisif, un thriller mâtiné d'humour noir, et en fait j'ai eu droit à un livre certes sympa, mais quand même assez brouillon. Au final, je ne sais même pas dans quelle catégorie je dois classer ce roman, tant il mélange les genres sans vraiment en choisir un en particulier: comédie de mœurs, policier, vaudeville...

Ajoutez à cela des personnages un peu trop nombreux (je me suis un peu perdue d'ailleurs) sur lesquels on s'attarde parfois un peu trop et de façon inutile.
Je ne me suis absolument pas attachée au héros narrateur, Al: je l'ai trouvé menteur, égoïste, il est prêt à tout pour que personne ne découvre ses travers ni ne sache qu'il a sans nul doute tué quelqu'un.
Quant à sa femme, Audrey, elle ne vaut pas vraiment mieux que lui, elle peut largement rivaliser avec lui en termes de noirceur! C'est une vraie garce, et plus j'avançais dans ma lecture, plus ce sentiment se vérifiait.
Quant à l'inspecteur, il remporte la palme! C'est à se demander ce qu'il fiche dans la police, tant il semble plus intéressé par ses carpes que par la disparition de Miranda...

J'ai l'impression d'être très dure avec ce roman, alors qu'au fond il n'est pas mauvais. J'aurais simplement aimé un avis plus tranché de la part de l'auteur, là ça part un peu dans tous les sens, et même si au final chaque détail a son importance, sur le moment on se sent plus noyé sous le flot qu'autre chose.

J'ai parfois eu l'impression que l'histoire tirait en longueur, je me demandais comment l'auteur allait bien pouvoir exploiter son histoire sur 384 pages. Il y a des répétitions, Al passe son temps à hésiter entre se débarrasser de sa femme ou prendre avec elle un nouveau départ, il a des remords quant à Miranda mais serait prêt à assassiner d'autres personnes... De plus, toutes les intrigues secondaires qui viennent se greffer autour de l'histoire principale alourdissent le récit, même si certaines ont finalement leur utilité (notamment le major Fortingall).

Reste que le style est agréable, ça se lit plutôt bien, j'ai aimé les petites vacheries que s'envoient Al et sa femme, leurs tentatives pour savoir ce que l'autre a fait ce fameux dimanche après-midi quand Miranda a disparu. 
J'ai parfois souri à leurs joutes verbales, l'humour est bien grinçant, pourtant j'en attendais encore plus. J'ignore si l'auteur avait peur d'en faire trop, mais pour ma part quitte à nous sortir des situations (parfois) clichées j'aurais encore davantage grossi le trait. 

Par contre, j'ai adoré la fin, c'est très bien trouvé, je ne m'y attendais pas du tout! Elle rattrape toutes les petites maladresses qui émaillent le reste du récit et assurent un final en apothéose et cynique à souhait!
Bref, vous l'aurez compris, ça a été une lecture en dents de scie, certains passages étaient très bons et d'autres beaucoup moins. J'ai quand même passé un bon moment, même si j'aurais préféré que l'auteur choisisse clairement un genre et s'y tienne au lieu de tout mélanger comme il l'a fait...

lecture sympa, sans plus...

Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. Quand j'ai lu le résumé, il m'a tout de suite intrigué. Puis, j'ai poursuivi avec la lecture de ta chronique et là, je me suis dit : "laisse tomber" ! Du coup, c'est dommage mais je ne pense pas le lire :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait, peut-être que tu apprécierais plus que moi ^^

      Supprimer
  2. C'est vrai que la couverture est accrocheuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage que le contenu ne soit pas à la hauteur...

      Supprimer